banieres_EFER_01
Dropdown Four CSS-Menu
 
Index >  Principes  > Contraintes physiologiques
Contraintes physiologiques

 

L’efficacité de la fonction respiratoire dépends de nombreux facteurs. L’insuffisance respiratoire peut être restrictive, en rapport avec une perte du territoire parenchymateux ou une diminution de la mécanique ventilatoire. Elle peut être obstructive, due à une obstruction permanente ou provisoire de la trachée ou des bronches proximales ou périphériques. Le domaine de l’endoscopie thérapeutique est l’obstruction permanente de la trachée ou des bronches principales.

 

L’obstruction de la trachée ou des bronches principales peut être apparemment bien toléré pendant longtemps jusqu’à un certain seuil qui dépend de divers critères : l’importance de la sténose en diamètre et en hauteur, l’état du poumon sous-jacent, l’importance de l’accumulation des sécrétions en aval et la rapidité d’apparition de l’obstruction.





 

Par exemple, une sténose trachéale d’apparition en général très rapide conduit soudainement à une détresse respiratoire nécessitant un geste urgent, ou encore une obstruction bien tolérée d’une bronche principale peut se décompenser brutalement en raison d’une atélectasie due à la progression de la tumeur ou une obstruction en aval par des sécrétions ou du sang.

 

A contrario, une obstruction très progressive de la trachée par un goitre ou une tumeur à évolution lente pourra être toléré assez longtemps.

En conséquence, ces éléments sont à prendre en compte dans l’attitude thérapeutique. La rapidité de la désobstruction et le maintien d’une voie aérienne libre sont les deux critères essentiels qui vont permettre un traitement en toute sécurité.

 
monter
descendre
précédent
suivant