banieres_EFER_01
Dropdown Four CSS-Menu
 
Index >  Matériel  > Bronchoscope
Bronchoscope

Si l’on désire faire des résections endoscopiques, il est indispensable d’être équipé d’un bronchoscope rigide. Nous avons développé un bronchoscope destiné à l’endoscopie rigide.

Connu sous la dénomination BRONCHOSCOPE EFER-DUMON®, ce bronchoscope rigide universel, ainsi que les dispositifs de pose de prothèses qui lui sont associés, sont protégés par plusieurs brevets.



Il est possible d’utiliser une série de 9 tubes interchangeables de diamètre croissant, disponible en deux tailles différentes. On trouve 5 tubes longs, bronchiques, avec orifices latéraux pour ventiler le poumon opposé lors d’une intubation sélective et 4 tubes courts, trachéaux, sans orifices de ventilation, destinés aux traitements endotrachéaux, évitant ainsi des fuites aériennes au niveau du pharynx.

Les diamètres internes et externes sont gravés sur chaque tube (de 6.50 mm à 12.20 mm de passage interne soit de 7 à 13.20 mm de diamètre externe).

En fonction des besoins, il est possible d’adapter à la tête du bronchoscope le tube dont on a besoin.

Les tubes bronchiques longs peuvent coulisser à l’intérieur des tubes trachéaux.

Ils sont repérés par des bagues de couleur :

Orange (tube long) 13.20 - 12.20
Jaune (tube court) 13.20 - 12.20
Noir 12 - 11
Rouge 10.00 – 9.20
Vert 8 - 7
Bleu 6.50



Une autre innovation du système BRONCHOSCOPE EFER-DUMON® est le fait qu’il soit possible d’enlever l’extrémité supérieure de la porte latérale, ce qui permet d’aspirer des fragments tumoraux volumineux, sans avoir à modifier la position du cathéter d’aspiration.

Les bouchons d’étanchéité sont en silicone avec un ou plusieurs orifices de passage de taille variable. Ils sont nettement plus solides que les habituels bouchons en caoutchouc et les variétés disponibles permettent une adaptation à chaque éventualité.

Cet appareil a été dessiné pour avoir un caractère universel, c’est-à-dire adaptable à toutes les situations endoscopiques.

En plus de sa spécificité pour le laser, YAG, cet instrument peut prendre toutes les configurations, de une à trois portes d’entrée, circuit ouvert ou fermé, jet ventilation, ventilation mécanique ou spontanée, tubes courts ou longs, tubes adultes ou pédiatriques, qui lui permettent de réaliser toutes les endoscopies diagnostiques et thérapeutiques chez l’adulte et l’enfant.

JPEG - 17.6 ko
Bouchons en silicone



JPEG - 18.8 ko

Nous avons également développé une série pédiatrique avec des tubes avec ou sans orifices de ventilation et une embase plus courte.

Tous ces tubes ont 20 cm de long et un diamètre qui vont de 3 à 5 mm.

Ils peuvent être utilisés du prématuré au petit enfant.

Nous ne sommes pas partisans de la jet-ventilation, source de complications inutiles, mais, à la demande de certains utilisateurs nous avons intégré un connecteur de jet ventilation. Le dessin du bronchoscope est volontairement aussi simple que possible, un système d’éclairage interne du tube est disponible, mais nous pensons qu’avec l’apparition des optiques éclairantes ces systèmes n’ont plus de raisons d’être. Leur absence permet d’augmenter le volume utile du bronchoscope et surtout l’absence d’aspérité interne du guide lumière permet de retirer sans gêne de volumineux fragments tumoraux. Les optiques ne sont pas fixées au niveau de leur extrémité supérieure, mais glissent à frottement dur au contact des bouchons en silicone. Cela permet de déplacer rapidement l’extrémité de cette optique au contact des lésions ou à l’intérieur du tube pour éviter d’être souillé. Optique, fibre laser et cathéter d’aspiration sont indépendants dans le bronchoscope, ce qui permet leur ajustement permanent.

La position la plus fréquente est l’extrémité de la fibre laser dans le tube, à ras de son bord inférieur, celle du cathéter d’aspiration légèrement au-dessus du champs opératoire et celle de l’optique légèrement en retrait dans le tube. La liberté permet de modifier à tout instant la position de ces trois éléments. Par le simple mouvement latéral ou antéropostérieur du tube associé à la rotation, il est facile avec un peu de pratique de déplacer le point d’impact avec précision (si la fibre dépasse le bord inférieur du tube ses mouvements rendent très difficile un pointage précis). Les systèmes d’orientation mécanique de la fibre apportent une complication supplémentaire inutile et un risque d’irradiation de la paroi.

 
monter
descendre
précédent
suivant