banieres_EFER_01
Dropdown Four CSS-Menu
 
Index >  Indications  > Corps étrangers
Corps étrangers

L’extraction d’un corps étranger est facile avec un bronchoscope rigide, beaucoup plus délicate avec un fibroscope.

Il est très fréquent de voir arriver des patients après plusieurs tentatives infructueuses de récupération d’un corps étranger avec un fibroscope.

Le plus souvent la bronchoscopie rigide résout le problème en quelques minutes.

La bronchoscopie rigide est indispensable chez le tout petit.

Dans un service d’adulte, les dents inhalées font partie de la routine.

Une fois repéré, leur récupération est simple avec une large pince à corps étranger. Toute la panoplie des systèmes utilisés en fibroscopie, panier de Dormia, griffes, ballonnet est très rarement nécessaire sous bronchoscopie.



La récupération est plus délicate s’il s’agit corps étranger tel qu’une épingle.

Le fibroscope peut alors être utilisé à travers le tube du bronchoscope, ce qui facilitera l’extraction et le passage toujours délicat des cordes vocales.

Si l’on utilise un fibroscope, toujours placer le patient sur le coté opposé au corps étranger, tête basse pour profiter de la pesanteur et éviter son départ en périphérie.

On peut multiplier les anecdotes, pivots dentaires ou corps étrangers alimentaires.

Les plus délicat sont les corps étrangers enclavés qui nécessitent parfois d’être sectionnés ou désenclavés au laser.

Voyez la facilité de récupération d’un os de lapine enclavé dans le film suivant.



Enfin dans la série inhalation de cailloux nous présentons un cas de fragment de porcelaine enclavé en travers de la carina et un cas d’inhalation de multiples petits galets au cours d’une noyade.

Inutile de dire que ce second cas a posé des problèmes de récupération particulièrement délicats du fait de l’absence d’aspérité et de la situation très périphérique des corps étrangers. L’aide de la pesanteur, tête en proclive a permit d’en récupérer un certain nombre par aspiration.

 
monter
descendre
précédent
suivant