banieres_EFER_01
Dropdown Four CSS-Menu
 
Index >  Indications  > Divers
Divers



Un granulome a toujours une cause irritative.
Les fils de suture sont une des premières causes. Tant que les fils ne sont pas totalement enlevés, les granulomes récidivent.



L’exemple montré ici concerne un enfant de 2 ans avec malformation aortique opérée.

Sa trachée est obstruée à 80 % par un volumineux granulome antérieur.

La succession des diapositives montre la cause du granulome et sa résection.

Ce film illustre la résection de nombreux fils de suture après pneumonectomie.

La pince à biopsie est en général suffisante, mais on peut également sectionner les fils avec des ciseaux ou au moyen d’un laser.

Le fil d’acier représenté à droite a été sectionné en 2 impacts de laser YAG a haute densité de puissance. (40 watts au contact).



Les broncholithes peuvent avoir un caractère obstructif ou être responsables d’hémoptysie.

On recommande la plus grande prudence lors de leur extraction. Les risques hémorragiques sont importants.

Les compressions extrinsèques peuvent avoir des origines ganglionnaires ou vasculaires.

A droite un exemple de compression par adénopathie tuberculeuse, à gauche une compression extrême de tout l’arbre bronchique par un volumineux anévrysme aortique.



Les fistules bronchiques après pneumonectomies sont très difficiles à traiter. Le but est de réduire la fistule par rétraction tissulaire.

Tout dépend de la qualité du drainage de la cavité de pneumonectomie et du soin apporté au traitement local endoscopique.

Il faut réséquer tous les fils, irriter la paroi bronchique par tous les moyens pour obtenir inflammation, bourgeonnement et rétraction tissulaire.

L’association laser et nitratage amène souvent de bons résultats, mais les séances d’endoscopies sont en général nombreuses.

 
monter
descendre
précédent